vendredi 30 juillet 2021
Marchés Fermés
  • ABJC
    1 290
    2,79%
  • BICC
    5 600
    -2,77%
  • BNBC
    1 820
    0,55%
  • BOAB
    3 990
    0,00%
  • BOABF
    4 005
    0,13%
  • BOAC
    4 000
    5,54%
  • BOAM
    1 550
    0,00%
  • BOAN
    3 815
    -0,90%
  • BOAS
    1 990
    0,25%
  • CABC
    1 390
    -3,80%
  • CBIBF
    8 200
    -1,14%
  • CFAC
    725
    0,00%
  • CIEC
    1 700
    0,00%
  • ECOC
    3 550
    -1,11%
  • ETIT
    13
    0,00%
  • FTSC
    2 000
    3,09%
  • NEIC
    345
    -6,75%
  • NSBC
    4 950
    -0,90%
  • NTLC
    3 690
    0,00%
  • ONTBF
    3 625
    0,00%
  • ORGT
    3 990
    0,00%
  • PALC
    4 400
    0,11%
  • PRSC
    2 860
    2,33%
  • SAFC
    820
    -7,34%
  • SCRC
    1 185
    0,85%
  • SDCC
    4 300
    7,50%
  • SDSC
    1 875
    2,18%
  • SEMC
    485
    -6,73%
  • SGBC
    8 985
    4,48%
  • SHEC
    710
    -4,69%
  • SIBC
    3 380
    0,90%
  • SICC
    3 705
    7,39%
  • SIVC
    465
    0,00%
  • SLBC
    91 805
    0,00%
  • SMBC
    6 800
    0,00%
  • SNTS
    14 275
    0,00%
  • SOGC
    3 600
    0,00%
  • SPHC
    3 400
    2,87%
  • STAC
    690
    0,73%
  • STBC
    3 610
    0,00%
  • SVOC
    2 395
    0,00%
  • TTLC
    1 770
    4,12%
  • TTLS
    1 820
    -1,35%
  • UNLC
    4 550
    0,00%
  • UNXC
    1 595
    0,95%

[BCEAO] La BCEAO invite le système bancaire à l’assouplissement des conditions de prêts aux clients

Dans le cadre des mesures visant à atténuer les effets négatifs de la pandémie du Covid-19 sur les économies de l'Union, la Banque Centrale des Etats de l'Afrique de l'Ouest (BCEAO) a procédé, le 27 mars 2020, à sa première adjudication d'injection de liquidité au taux fixe de 2,50%.

A travers cette opération, la Banque Centrale a satisfait l'intégralité des besoins de liquidité exprimés par le système bancaire, pour un montant de 4.332,5 milliards.

L'encours des ressources mises à la disposition des banques s'établit ainsi à 5.082,5 milliards de francs CFA.

La BCEAO réitère l'invitation faite au système bancaire de refléter l'assouplissement des conditions de financement dans les taux des prêts à sa clientèle.

 

LA BANQUE CENTRALE DES ETATS

DE L'AFRIQUE DE L'OUEST